top of page

Focus sur la Noix d'Amazonie : Les tendances après la récolte

Après plusieurs mois en forêt, la récolte de noix d’Amazonie touche à sa fin !

Produit phare de vos rayons vrac, nous souhaitions pouvoir partager avec vous les défis actuels rencontrés actuellement sur le marché.


L’objectif est de partager avec vous les faits et notre expertise sur l’état actuel de ce marché en Bolivie avec une approche globale sur la filière.



Contexte de la Récolte :



Celle-ci se déroule chaque année au cœur de l’Amazonie bolivienne, de janvier à avril.


La récolte n’ayant pas été aussi bonne que prévu. La demande reste solide, ce qui a porté une augmentation des prix.


En effet, il y a peu de matière disponible sur le marché local et la récolte est pratiquement terminée.


Quelques autres producteurs de la filière bolivienne, conservent encore un petit stock en forêt, en prévision de la période creuse s’annonçant jusqu’à la prochaine récolte.





Perspectives :



La situation est particulièrement compliquée cette année.


Le marché local à Riberalta se trouve impacté par un manque de disponibilité sur place. Toutes les noix déjà récoltées ayant déjà été mises à disposition.


Le cours actuel prévoit d’ailleurs une légère augmentation au cours des prochains mois, en raison du maintien de la demande et accentué par la dévalorisation de l'euro face au dollar. 


Éléments qui nous portent à douter sincèrement que le cours puisse retrouver des couleurs. 




Conséquences de la Zafria :


Le marché européen semble également spéculer avec la Zafria, représentant à peine 5-7% de la récolte totale.


Cette deuxième récolte, intervenant à partir de juin-juillet avec des livraisons à partir du mois de septembre, peut expliquer les disponibilités plus tardives de certaines offres,

mais avec une qualité moindre et des disponibilités très limitées.


Zafria : une poignée de zafreros (recollecteurs) retournent en forêt pour récupérer les noix n’ayant pas été ramassées lors de la ‘grande’ récolte.



Que va-t-il se passer en magasin ?



Pas de crainte à avoir !


Comme vous le savez, nous maintenons des partenariats historiques avec nos filières.


En préfinançant les récoltes, nous permettons d’assurer les volumes nécessaires et à des prix engagés.


C’est aussi un moyen d’homogénéiser les prix : pour les producteurs, mais aussi pour vos clients.


Grace à ces partenariats et au préfinancement, la volatilité actuellement rencontrée sur place ne portera qu’un impact modéré sur notre fonctionnement. 


Travaillant exclusivement en direct avec les mêmes producteurs depuis le début, nous n’imaginons pas le commerce durable autrement.



Un petit mot sur le commerce équitable


Nous souhaitions remercier toutes les personnes qui ont déjà signé notre pétition.


Comme vous le savez, nous œuvrons depuis 2 ans auprès des organismes internationaux, afin d'obtenir gain de cause pour nos producteurs.

On vous explique tout dans cette courte vidéo :




Vous souhaitez nous soutenir ?


Vous pouvez le faire très simplement en cliquant sur le lien ci-dessous :





Nous vous remercions pour votre si grand soutien, et nous sommes impatients de continuer à travailler ensemble pour soutenir les centaines de familles de nos filières en Bolivie.


Nous restons disponibles à cette adresse commande@naturalandes.com.


A très vite,


L’équipe Natural Andes

Comments


bottom of page